La revue serbe « Gloria », parue le 23 février a consacré une page spéciale à l’Algérie par la publication des notes de voyage, des photographies de l’actrice serbe Marina Dimitrievic, prises lors de son séjour en Algérie à l’occasion de sa participation à la 7ème édition du Festival International du Théâtre de Béjaia en novembre dernier.

gloria

Marina Dimitrievic évoque avec émotion sa première rencontre avec l’Algérie et les algériens en soulignant la spontanéité et la sincérité des marques d’hospitalité dont elle a été entourée, ainsi que son amie Aleksandra Manasijevic, depuis leur arrivée en Algérie. Avec sa sensibilité d’artiste, Marina repeint dans cet article les sites et paysages de l’Algérie qu’elle a visités en ces termes : «  Les palais ottomans, les mosquées, les maisons coloniales françaises ainsi que les boulevards modernes d’Alger sont à vous couper le souffle…. »

Cette visite a par ailleurs suscité l’intérêt de Marina Dimitrievic qui a promis de revenir en Algérie, dans les prochains jours, pour monter avec des partenaires algériens, la pièce de l’auteur serbe, Bora Stankovic «  Kostana ».

gloria 3

Il faut rappeler que la pièce présentée par Marina Dimitrievic et Aleksandra Manasijevic, à la 7ème édition du Festival International du Théâtre de Béjaia en novembre dernier, intitulée Karakondzule 99  « Cabaret contre la guerre », avait rencontré un grand succès auprès du public de Bejaia où elle a reçu le premier Prix du Festival.

SHARE