Le street-art est l’un des champs des cultures urbaines auquel nous portons une attention particulière. Nous avions accueillis à Belgrade l’artiste TKV pour une exposition en décembre 2017 et depuis plusieurs années, nous soutenons une résidence itinérante d’artistes français et serbes.

En septembre dernier, nous avons co-réalisé une grande exposition en partenariat avec le Musée d’art contemporain de Voïvodine sur les animaux qui accompagnent notre histoire. Nous la présentons à Belgrade tant elle est marquante et son sujet d’une actualité brûlante.

Car cette exposition est l’occasion de nous interroger sur l’effondrement de la biodiversité du monde sauvage lors d’un débat à la frontière de l’art et des sciences le 15 janvier 2019.

Réunis par le curateur Vladimir Palibrk, les artistes français Polar Bear et serbes TKV, Sanja Stojkov et Aleksandar Bunčić ont travaillé sur les biographies de quelques-uns des animaux qui ont joué un rôle dans l’Histoire et dans le développement de la civilisation dans son ensemble, mais également à l’échelle de petites communautés locales ou de villes.

Qu’ils soient compagnons de voyage ou adjuvants de personnages historiques dans des moments clés de leur vie et de leur lutte pour l’intérêt général, acteurs de grands évènements historiques et politiques, cobayes d’expériences scientifique jugées trop risquées pour les êtres humains, ou héros de situations parfaitement inattendues et hasardeuses, ces animaux se trouvent souvent être le sujet de biographies presque humaines, qui restent transcrites et transmises comme partie intégrante de l’histoire de l’humanité. D’une manière ou d’une autre, les animaux se sont peu à peu affirmés dans la communauté des hommes jusqu’à jouir de reconnaissance et devenir des références historiques ou même des modèles moraux pour les générations suivantes. Des monuments sont érigés en leur honneur, des t-shirts imprimés à leur image, certains deviennent des icônes de la culture populaire. Fréquemment, les animaux en tant qu’individus isolés ou en tant que groupes influencent le cours de l’histoire, en bien comme en mal, modifiant ainsi de différentes manières les comportements, les politiques et les stratégies de générations entières…

Vladimir Palibrk.

L’exposition a été produite par le Musée d’art contemporain de Voïvodine et l’Institut français de Serbie avec le soutien du programme Kaleidoscope et du projet Public en focus, de la Fondation NoviSad 2021 – Capitale européenne de la culture, de la galerie de Lithium (Paris), de l’association Elektrika et du Ministère de la culture de la Serbie.

The post Exposition street-art : Co-voyageurs appeared first on Institut français de Serbie.

Original Article